Le Naufrage du René

Le René

Brick-goélette en bois.
Jauge : 70 tonneaux.
Armement : Léoni Coste & Cie de St Pierre & Miquelon et St Malô.
Armé pour la pêche à la morue à Terre-Neuve
Équipage : 21 marins

Un Terre-neuvier



Le brick-goélette René, avec son chargement de 22.000 morues, « débanque* » de Terre-Neuve le 3 ou le 5 octobre 1901 pour une vingtaine de jours de mer : Route Saint-Malô !
Le voyage se déroule dans des conditions normales jusqu'au mercredi 16 octobre quand la mer forcit et se couvre d'une brume épaisse. Ce mauvais temps dure trois jours. Le Vendredi soir, 18 octobre, la brume de lève.

* Note KBCP : Débanque, quitte les bancs (de Terre-Neuve)


Le naufrage relaté dans les annales du sauvetage

Sauvetage de l'équipage par va-et-vient - Photo-montage © JL Guégaden

Annales SCSM 1901 - 4eme trimestre


SAINT-GUÉNOLÉ, SAINT-PIERRE-PENMARC'H, KERITY (Finistère).

Dans la matinée du 19 octobre, par un gros temps de N.-O. accompagné de grains de pluie, l'alarme fut donnée à la fois dans les trois stations avoisinant la pointe de Penmarc'h, qu'un brick avait fait naufrage dans la soirée précédente à Kermen sur la côte de Tréguennec, et que plusieurs naufragés avaient été recueillis dans les fermes du voisinage.

Supposant que des marins se trouvaient encore sur l'épave, les canotiers prirent la mer et s'en approchèrent autant que le permettaient les brisants qui déferlaient avec fureur sur les récifs.

Apprenant que les derniers survivants du naufrage, accrochés à la mâture, avaient été sauvés par les engins de va-et-vient organisés par les douaniers de Plovan, les trois canots après avoir acquis la certitude qu'aucun homme ne restait à sauver sur le « René », regagnèrent leurs stations respectives.

Équipages des canots :

Le « Maman-Poydenot » (station de Saint-Guénolé) : AUFFRET (Louis), patron; TANNEAU (Guillaume), sous-patron; DRÉZEN (JeanGuillaume), LE COURE (Jacques), HÉLIAS (Allain), LE PAPE (Pierre), KERVARREC (Jean-Marie), TANNIOU (François), LE DONGE (Jacques), LARNICOL (Jean), RIONAL (Jean-Louis), COSSEC (René), canotiers.

Le « Papa-Poydenot » (station de Saint-Pierre-Penmaro'h) : KERLOCH (Yves-Joseph), patron; TANNIOU (Vincent), sous-patron; CARVAL (Allain), CALVEZ (CharlesJ, GOYAT (Jean), TANNIOU (Louis), CARVAL (Guillaume), CARVAL (Pierre), COSQUER (Laurent), CHATALAIN (Jean), STÉPHAN (Pierre), BOENNEC (Pierre), canotiers.

« Comte et Comtesse Foucher de Saint-Faron » (station de Kérity) : PENSEC (Jean-Marie), faisant fonctions de patron; PEIGNE (Louis), JÉGOU (Jean), COSSEC (Yves), PERRON (Corentin), GUEGUEN (Jean), FAOU (Jean-Marie), CLOAREC (Jean), BALCHE (Jacques), GUICHAOUA (Louis), LE FLOC'H (René), STÉPHAN (Michel), canotiers.
 


Annales SCSM 1902 - 1er trimestre

Récompenses

Personnel des Douanes.

Sauvetage de trois hommes de la goélette « René » naufragée dans la baie de la Torche, côte de Plovan, 19 octobre 1901.

Médaille de bronze.


BRONNEC (François-Marie), brigadier des douanes (déjà titulaire d'un témoignage officiel de satisfaction).