Le Naufrage du vapeur Louise-Jenny

Le naufrage du vapeur mixte Louise-Jenny eut lieu aux Étocs, dans la nuit du 8 au 9 décembre 1890.


Le Louise-jenny

Construit en 1877 par les chantiers navals Lobnitz & Co Ltd de Renfrew (Écosse) pour le compte de Frédéric Mallet & Cie du Hâvre, succursale de Lowestoft (Suffolk, Angleterre)

Le Louise-Jenny est livré au Havre le 8 juillet 1877. 

Ce cargo mixte (à voile et à vapeur) est construit en fer.

D'une longueur de 70,20 m et d'une largeur de 9,50 m, il jauge 547 Tx.

Il est équipé d'une chaudière à vapeur type compound de 800 Cv, entrainant une seule hélice.


Cargo mixte Louise-Jenny peint par E. Grandin


La Maison Worms

La Maison Worms & Cie est un établissement de négoce français créé dans les années 1840 par Hypolite Worms.

Hypolite Worms fut un entrepreneur très ...entreprenant. L'histoire de la Maison Worms est longue et compliquée et ne pourrait être résumée à ces quelques lignes. En voici un petit résumé non exhaustif :

Hypolite Worms est né à Metz le 8 novembre 1801, dans une famille de commerçants. En 1829, il s'établit à Rouen comme négociant en gros.
En 1837, après son mariage avec Séphora Goudchaux, fille de banquiers lorrains, il se lance dans la banque.

En 1845, il se lance dans la fabrication et la vente de plâtre.
Or, le Royaume Uni a besoin de plâtre et la France a besoin de charbon. 
Les premières navigation d'import (charbon) et d'export (de plâtre) ont lieu. Outre la rentabilité du transport, (les navires voyagent à plein, à l'aller comme au retour), le charbon est acheté en direct, sans intermédiaire ; Au bout du compte, le prix du charbon Worms est inférieur de 10% à celui du marché.

Hypolite Worms (1801-1877)
par W.E. Sherlock, Grimsby

1848 : La maison mère Worms, établie à Paris, se spécialise alors dans le négoce international de charbon Britannique et le cabotage de frets divers. 

En 1849, elle ouvre des succursales à Rouen et au Hâvre. L'Angleterre ayant tout misé sur son Industrie, son agriculture est à la peine. Worms & Cie décide d'exporter des denrées alimentaires en Angleterre, sans oublier, bien sur, le charbon pour le retour...

En 1856, un accord est signé entre MM. Jacques Séverin Maclou Hantier, Christophe Frédéric Mallet et Hypolite Worms, actionnaire-commanditaire de la société Hantier Mallet & Cie au Hâvre. Cet accord vise à la création de la Compagnie charbonnière du Nord et de l'Ouest réunis.

La compagnie Worms devient compagnie maritime en 1856 en faisant l'acquisition de ses deux premiers cargos mixtes, Séphora et Emma. Son pavillon est composé d'un cercle blanc sur fond bleu.

La compagnie possède de nombreuses succursales, tant sur les côtes Françaises (Le Havre, Bordeaux, Marseille) que sur les côtes Britaniques (Newcastle-upon-Tyne, Blith, Great Grimsby en Angleterre et Cardiff au Pays de Galles). 

Des lignes régulières sont créées : Bordeaux-Le Hâvre-Hambourg (1859), Bordeaux-Rouen (1865), Bordeaux-Anvers (1869). De nombreuses autres suivront. En parallèle, de nombreux bureaux sont créés en Europe, en Amérique du Sud, en Méditerrannée, en Asie.

En 1869, MM. Christophe Frédéric Mallet et Hypolite Worms fondent la société F. Mallet et Cie.
La société F. Mallet & Cie est propriétaire du tiers des steamers appartenant personnellement à M. Worms, les "Marguerite", "Isabelle", "Lucien", "Séphora" et "Gabrielle". M. Worms conserve les deux tiers de ces cinq steamers et reste propriétaire de la totalité du steamer "Emma".

En 1874, peu avant sa mort, Hyppolithe Worms s’associe avec Henri Josse. 

Trois ans plus tard Hyppolite Worms décède en 1877. Il laisse à son successeur treize succursales ou agences françaises et étrangères et 9 steamers. C'est aussi l'année de la construction du steamer "Louise-Jenny", 10ème steamer de l'Armement F. Mallet & Cie.

En 1881, la compagnie prend le nom de Worms, Josse et Cie. 

En 1882, Worms, Josse & Cie achète la totalité de la flotte de l'armement Havrais Frédéric Mallet et Cie dont elle était actionnaire principal et membre fondateur : La société est ré-organisée ; la succursale de Bordeaux aura en charge l'armement de la compagnie, tandis que celle du Hâvre aura pour mission de gérer l'exploitation du cabotage.

1890 voit le naufrage du vapeur mixte Louise-Jenny face aux côtes de Penmarc'h.
 

Pour en savoir (beaucoup) plus et connaître la suite de l'aventure Worms :  https://www.wormsetcie.com